Accueil Contact
 
Le Pays Risle-Charentonne
Son histoire
Sa structure juridique
Ses missions
Son équipe
Ses coordonnées
Schéma de COhérence Territoriale
L'Essentiel du SCOT
Qu'est-ce qu'un SCOT ?
Que reste-t-il à faire ?
L'approbation du SCoT
Où en est-on ?
L'enquête publique - RAPPORT ET AVIS de la COMMISSION D'ENQUETE
L'enquête publique - déroulement
2ème arrêt du SCoT du PRC
1er arrêt du SCOT
Les documents qui s'imposent au SCOT ou dont le SCOT devra s'inspirer
Les lettres de communication du SCOT
Le rapport de présentation
Le document d'orientation
Le Syndicat Mixte
Comité syndical
Le Contrat de Territoire
Le Contrat de Pays 2000-2006
Le Contrat de Territoire 2007-2010
Le Contrat de Territoire 2011-2013
Le Contrat de Territoire 2014-2020
Les Communautés de Communes
CdC de Beaumesnil
Intercom Risle et Charentonne
Intercom du Pays Brionnais
CdC de Broglie
CdC de Bernay & des environs
CdC de Rugles
CdC de Thiberville
Newsletter
 
 
Le Pays Risle-Charentonne > Sa structure juridique
 


Un Syndicat Mixte fermé

Les syndicats mixtes ont été créés par le décret-loi du 30 octobre 1935, texte fondateur des syndicats mixtes fermés et des syndicats mixtes ouverts.
 
Les syndicats mixtes sont soumis, d’une part, aux dispositions communes relatives aux établissements publics de coopération intercommunale, d’autre part aux dispositions relatives aux syndicats de communes.
 
Cependant, bien que soumis aux règles précitées, les syndicats mixtes ne sont pas, au sens propre, des établissements publics de coopération intercommunale, ces derniers ayant vocation à regrouper exclusivement des communes. Les syndicats mixtes sont des établissements publics locaux sans fiscalité propre. Leurs ressources sont constituées de participations des membres adhérents déterminées suivant une clé de répartition librement arrêtée.

Comme les syndicats intercommunaux, les syndicats mixtes sont des structures de type associatif, pour lesquelles la loi n’impose aucune compétence obligatoire. Les syndicats mixtes peuvent être à vocation unique ou poursuivre des objets multiples.

Les syndicats mixtes sont titulaires des compétences que leurs membres leur transfèrent. Ils ont donc vocation à se substituer à leurs adhérents dans les champs de compétences transférées.
Les syndicats mixtes peuvent être érigés en syndicats à la carte et exercer des compétences pour le compte des seuls membres qui ont procédé à un transfert à leur profit.

Le Pays Risle-Charentonne est un syndicat mixte fermé, composé d'une commune et de huit établissements publics de coopération intercommunale (EPCI).
 
 

La représentation territoriale

En terme de représentation des collectivités locales au sein du Pays Risle-Charentonne, chaque communauté de communes détient des sièges en fonction de son nombre d’habitants.

Chaque conseil communautaire, après chaque renouvellement municipal, désigne donc de 2 à 7 membres pour siéger au Comité syndical du Pays Risle-Charentonne. Ce dernier se réunit environ 2 à 3 fois par an pour voter les documents budgétaires et délibérer sur les grandes orientations annuelles du Pays.

 
Le nombre de membres siégeant au Comité Syndical du Pays Risle-Charentonne est de 40. La répartition des sièges entre les collectivités membres est la suivante :

CDC de Beaumesnil : 4 sièges
Intercom Risle et Charentonne : 7 sièges
CDC de Bernay et ses environs : 7 sièges
Intercom du Pays Brionnais : 7 sièges
CDC de Broglie : 5 sièges
CDC de Rugles : 5 sièges
CDC de Thiberville : 5 sièges


Téléchargements

 Statuts du Syndicat Mixte du Pays Risle-Charentonne

   Composition du Bureau

   Composition du Comité Syndical

 
© 2008 paysrislecharentonne.com - Tous droits réservés - Création site internet : Fast-Builder - Référencement